TRIBUNE NORD DU STADE MARCEL SAUPIN

Après la création du Stade de la Beaujoire accueillant depuis 1984 l’Equipe fanion du FC Nantes, une longue période de 20 ans pendant laquelle le Stade a accueilli les matchs de l’équipe réserve et un public moins nombreux, les Elus de la Ville de Nantes ont décidé, en accompagnement de la création d’un Institut de recherches, d’un ensemble de bureaux et de la démolition de 3 des 4 tribunes, la réhabilitation de la tribune nord du Stade Marcel Saupin.

Cette réhabilitation, confiée à l’agence QUADRA Architectes après concours, a été faite au niveau fonctionnel en prenant en compte les impératifs suivants :

– la limitation de la jauge d’accueil entre 1500 à 2000 personnes
– l’accès des personnes à mobilité réduite à l’ensemble des installations sportives
– la remise au niveau de référence, c’est à dire la rue, des locaux d’animation
– la transparence en dehors des compétitions entre le boulevard Malakoff et le cœur du site

Les différents aménagements suivants sont :

– la mise en place d’une grande salle d’animation au centre de la tribune au RDC avec vue sur le stade et sur le boulevard
– l’implantation de « boites » aux extrémités de la tribune par suppression de gradins de circulations verticales comportant 1 ascenseur à l’ouest desservant le sous-sol, le RDC et le niveau gradins et 1 ensemble sanitaires au
niveau gradins à l’est permettant de limiter la déambulation à la mi-temps des compétitions.
– la création d’une coursive filante sur toute la longueur des gradins en partie basse permettant l’accès et l’accueil d’une quarantaine de PMR
– l’équipement de l’ensemble des gradins par mise en place de coques permettant l’accueil de 1801 personnes
– la mise en place symétriquement de part et d’autre de l’axe de la tribune de 2 ensembles comportant guichets, sanitaires et buvette
– le réaménagement complet du sous-sol qui, outre l’accès des PMR, comportera un ensemble de vestiaires de joueurs et d’arbitres.

Le traitement architectural proposé a été étudié en prenant en compte les éléments précités, en particulier en laissant voir ce qui apporte de l’animation et en filtrant la vision sur les zones annexes et de service. L’étude plus détaillée de la structure de la tribune existante apporte de façon évidente des réponses claires sur la bonne implantation des différentes fonctions. Aux trames ne comportant pas d’escaliers d’accès aux gradins, le support des locaux ouverts largement vitrés (salle de réunion, buvettes…) permettant la transparence entre rue et cœur du site, aux trames de dessertes, les locaux annexes (sanitaires, stockage, guichets) avec une façade plus opaque traitée sous forme de vêture métallique perforée par parties pour permettre l’éclairage de ces locaux. Aux extrémités, les 2 “boites” sont traitées en structure légère et revêtues de la même peau métallique ; les dernières trames latérales sont traitées en parois vitrées sérigraphiées dans le souci d’homogénéité de la façade. La vêture métallique est constituée d’un parement en inox brossé, matériau en connivence avec les futurs immeubles environnants. Un soin particulier est apporté au calepinage par petits ensembles des éléments métalliques et vitrés de façon à pouvoir être remplacé relativement aisément.

L’ensemble des arcatures reçoit un traitement généralisé de réparation des bétons avec la mise en œuvre d’un mortier béton permettant d’obtenir les enrobages d’armatures nécessaires tout en préservant l’aspect du béton et l’image originelle de la tribune. Les ouvrages de franchissement entre arcatures (gradins, poutres tympans) reçoivent une lasure opacifiante assurant un aspect homogène et plus lisse.
Dans le souci de permettre à la fois une occultation lors des compétitions (obligatoire au niveau fédéral) et de retrouver une large vision en dehors de ces périodes, une solution de panneaux de même vêture métallique et pivotants est mis en place au droit des séquences entre la tribune et les immeubles environnants.

L’ensemble de ce traitement permet d’apporter une nouvelle perception de ce bâtiment à hauteur de regard en apportant une vision basse au travers des éléments vitrés vers le cœur du site et éliminant cette sensation d’étouffement lié à un encorbellement imposant et un mur totalement opaque.

Un soin tout particulier a été apporté au traitement de l’éclairage, ce bâtiment public représentant la porte d’entrée Est de l’hyper-centre de Nantes.

Nature du projet

REHABILITATION DE LA TRIBUNE NORD DU STADE MARCEL SAUPIN

Surface de plancher

975 m²

Maitrise d'ouvrage

VILLE DE NANTES

Maitrise d'oeuvre

BET Fluides : GEFI INGENIERIE / BET Structures : AREST / OPC : QUATUOR

Année

Juillet 2009