LES RIVES DE SAINT-JOSEPH

Ce projet mixte de logements s’insère dans une opération d’urbanisation du secteur bourg Ouest de St Joseph de Porterie situé au Nord Est de Nantes. Les nouveaux ilots à urbaniser, axés Est-Ouest, affirment l’extension vers l’Ouest de la trame urbaine. Le lot B07 est établi au nord de l’extension bourg Ouest de St Joseph, à l’Ouest de la rue de la planche au gué. Le projet se développe en bande de logements de hauteurs décroissantes parallèle à la rue de la Planche au Gué, axe majeur structurant du nouveau quartier. Le cœur d’ilot est traversé par une noue paysagée qui permet de gérer les eaux pluviales et de créer un espace vert central à l’ilot.

Le collectif 1A

Ce bâtiment se lie en deux éléments : un socle transparent abritant des activités sur rue et un volume sculpté de 4 niveaux posé en retrait sur un jardin. Le volume haut est structuré en six bandes de même largeur reprenant les pentes de la toiture. En attique le volume est sculpté pour créer de grandes terrasses pour les logements familiaux. Ce bâtiment sur rue se veut sobre en béton lasuré en premier plan. Les dé- coupes dans la masse bâtie seront renforcées par un traitement en bardage bois.

Le collectif 1B

Le collectif 1B marque l’angle entre la rue du Bourg Ouest, qui lie le centre bourg à l’Erdre, et la rue de la Planche au Gué, axe majeur structurant. Le bâtiment prend la forme d’un plot R+5 « vertical », en opposition avec le collectif précédemment décrit, plus bas et plus long. Il s’affirme comme un signal dans le paysage urbain. Le bâtiment se présente sous la forme d’un plot en R+3+2. Le RDC sur rue, abritant des locaux d’activité, constitue un socle pour l’ensemble. Les deux derniers niveaux, sont traités sous la forme d’un attique. Ce volume de bois, surmonté d’un toit en zinc à faible pente tend à donner l’image de la “maison sur le toit”.

Le collectif 2

Ce collectif en R+3, plus bas que les deux précédemment décrits, s’inscrit entre la rue Mixte 1 et la rue du Bourg Ouest. Il fait écho aux logements intermédiaires situés de l’autre côté de la noue paysagère. Le bâtiment s’articule autour de deux circulations verticales “transparentes”, qui marquent la perméabilité de l’ilot sur son axe Est-Ouest, de la rue de la Planche au Gué vers l’Erdre. Le gabarit général est de type R+2 +attique. Le socle en béton des trois premiers niveaux contraste avec les “maisons” en bardage, plus légères, de l’attique. Des vues, depuis les derniers niveaux des collectifs 1 vers l’Erdre, sont ainsi dégagées entre chacune de ces maisons

Les intermédiaires

Ce bâtiment se développe le long de la noue paysagée permettant de créer de grand jardin à RdC. Il suit la pente naturelle du terrain et est redécoupé par deux failles permettant de traverser l’ilot d’Est en Ouest. La forme est inspirée de l’image de la maison à toit à deux pentes, sculptée pour créer de grandes terrasses à chaque logement. Pour renforcer son échelle les façades principales sont en bardage bois. Les découpes dans le volume seront renforcées par l’utilisation d’un matériau minéral.

Nature du projet

CONSTRUCTION DE 89 LOGEMENTS COLLECTIFS ET INTERMEDIAIRES ET DE 8 MAISONS INDIVIDUELLES

Surface de plancher

6 296 m²

Maitrise d'ouvrage

LAMOTTE

Maitrise d'oeuvre

BET Fluides : ELITHIS / BET Structures : IBA

Année

Mai 2014

Lieu

Nantes (44)

dolor dictum ipsum libero mi, ut nunc lectus Aliquam velit,