LES TANNERIES

Le projet a été imaginé comme une succession de plots (logements) posés sur un socle que nous avons creusé. Ces percées permettent de dilater l’espace public dans l’espace privé par le biais de jardins desservant les halls des logements. Une gradation des volumes depuis ces jardins lie le RdC au R+1 de manière végétalisée (jardinières de différentes hauteurs en limite Sud et rampe en pleine terre en partie Nord).

Le R+1 est un jardin suspendu sur lequel viennent se raccorder les espaces publics du RdC créant une continuité verte entre l’écoquartier et le cœur d’ilot.

La position des émergences (plots de logements) a été travaillée de manière à limiter les vis-à-vis entre les logements de notre projet et ceux des immeubles voisins (jeu de décalage des volumes et des baies + allèges pleines pour les parties les plus exposées).

De même, les volumes permettent de limiter les logements mono-orientés (la majorité des 34% de logements mono-orientés est exposée Est ou Ouest, 0% au Nord). Chacun d’entre eux dispose d’une vue dégagée intéressante soit sur le mail végétal central de l’écoquartier soit sur le cœur d’ilot largement végétalisé. Les circulations communes des bâtiments A et C (les plus longues) seront éclairées naturellement.

Le socle abrite une surface commerciale situé dans l’angle Sud/Est de la parcelle permettant ainsi d’animer l’espace public (venelle piétonne et mail central). Le stationnement de l’ensemble est également situé dans le socle (parking semi-enterré). Les locaux vélos se trouvent à proximité immédiate de chaque Hall afin de les rendre facilement accessible. Chaque local dispose d’une sortie directe sur l’extérieur ainsi que d’un éclairage naturel (locaux partiellement ajourés).

D’un point de vue architectural, le projet est conçu comme un monolithe qui se serait délité créant ainsi des porosités entre intérieur et extérieur des logements. En résulte une résille béton peinte en blanc dans laquelle viennent s’inscrire terrasses et balcons. La forte végétalisation de ces espaces extérieurs agit comme un filtre supplémentaire entre espaces privés et espaces publics. Elle permet également de faire le lien entre le projet et son environnement immédiat (mail végétal central de l’écoquartier).

Nature du projet

CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE DE 100 LOGEMENTS COLLECTIFS ET D'UNE SURFACE COMMERCIALE

Surface de plancher

6 200 m² DE LOGEMENTS - 958 m² DE COMMERCES

Maitrise d'ouvrage

NEXITY

Année

2018

Lieu

ILOT 16 - ECOQUARTIER LES TANNERIES - LINGOLSHEIM (67)

risus. felis eget sed non leo. id ut