RESIDENCE O’CENS

L’immeuble de logements, posé sur un parking en sous-sol, se divise en deux entités principales :

– En recul de 4m50 par rapport à l’espace public, une partie du bâtiment, en R+3, se développe le long de la route de Rennes. Il vient en alignement stricte du bâtiment existant voisin ;
– Perpendiculairement à ce bâtiment sur rue, une autre aile se développe, en R+2, vers le fond de la parcelle.

Ces deux éléments sont desservis et reliés par des circulations verticales et horizontales communes.

Le bâtiment sur rue, en R+3, est marqué par une succession harmonieuse de pleins et de vides qui donnent un rythme dynamique à l’architecture sur l’espace public. Ainsi, les loggias en retrait de l’alignement alternent avec des panneaux de façades blancs et percés par un jeu subtil de fenêtres. Les hauteurs différentes d’acrotères accentuent cet effet. Ces séquences verticales sont posées sur un élément de soubassement horizontal qui marque tout le rez-de-chaussée de l’immeuble. Cet élément uniforme, homogène, marqué par la mise en œuvre de matériaux de qualité, intègre les différents accès au projet.

Le bâtiment sur jardin, plus sobre, est marqué par le jeu entre des volumes blancs très simples et des éléments de balcons “habillés” de bois. Les reculs importants laissés le long des limites Sud-Est et Nord-Ouest permettent la mise en place d’espaces paysagers qualitatifs qui contribuent à la qualité de vie dans les logements proposés.

Les matériaux mis en œuvre sont de différents types :

– Les volumes en maçonnerie présentent des enduits de 3 teintes différentes : blanc pour la majeure partie du projet, gris taupe pour les fonds de loggias en retrait, et gris-brun pour le soubassement sur la Rte de Rennes ;
– Les menuiseries en PVC blanc s’intègrent harmonieusement sur les façades ;
– Le bois prend une place importante dans le projet en habillant tout le soubassement du bâtiment sur la route de Rennes par un jeu régulier de grands tasseaux verticaux. Les garde-corps de l’ensemble des loggias sont constitués d’un barreaudage fin de tasseaux de bois ;
– Sur la façade sur rue, les baies verticales des logements sont munies de garde-corps métalliques dont le remplissage en verre dépoli blanc ou légèrement coloré permet de limiter les vues directes depuis la route de Rennes, tout en laissant entrer la lumière dans les logements.

Nature du projet

CONSTRUCTION DE 36 LOGEMENTS COLLECTIFS

Surface de plancher

1 910 m²

Maitrise d'ouvrage

BOUYGUES IMMOBILIER

Maitrise d'oeuvre

BET Fluides : ALBDO / BET Structures : IBA / OPC : ARTXBAT

Année

Avril 2014

Lieu

Nantes (44)

consectetur felis adipiscing risus. elementum vulputate,