VILLA MARQUISE

L’immeuble de logements, inscrit dans la bande de constructibilité principale, est implanté à l’alignement des 3 rues bordant la parcelle, sur la limite avec l’emprise publique. L’implantation est continue sur la rue Louis Armand et la rue du Marquis de Dion alors que sur la rue Jules Ladoumègue, le bâtiment est en retrait de la limite séparative, ce qui permet de laisser le cœur d’ilot ouvert vers l’espace public. Sur la rue du Marquis de Dion le bâtiment vient en alignement avec la maison voisine.

Le bâtiment en R+2+attique est composé de 35 logements répartis autour de 2 cages accessibles directement depuis l’espace public. L’une d’elle est réservée aux logements en accession, l’autre aux logements sociaux. Les parkings de l’opération sont répartis au RDC et au sous-sol de l’immeuble. La rampe d’accès est implantée au cœur de la parcelle. Seules quatre places ne sont pas inscrites dans un volume construit.

Le bâtiment sur rue, en R+2+attique, est marqué par une succession de trois strates horizontales.

La première est constituée par le soubassement dans lequel sont inscrits les différents accès de l’immeuble. La hauteur variable de ce soubassement permet de séquencer la façade et ainsi d’en faire ressortir les éléments importants.

La deuxième strate, celles des niveaux courants, est composée par une succession harmonieuse de pleins et de vides qui donnent un rythme dynamique à l’architecture. Le long de la rue Louis Armand, sur la façade la plus longue du projet, les loggias dont le retrait de l’alignement est clairement marqué alternent avec des panneaux de façades de couleur « gris taupe » percés par un jeu irrégulier de fenêtres. Les balcons légers, filants entre ces boites marquent fortement les horizontales. Cet ensemble se retourne partiellement sur la rue du marquis de Dion par la mise en place de balcons et marque ainsi un angle important du bâtiment, dans la perspective de la rue du marquis de Dion depuis le centre-ville.

De ces trois premiers niveaux se détache très nettement la troisième strate, l’attique, qui se décompose lui-même en deux volumes distincts.

Nature du projet

CONSTRUCTION DE 35 LOGEMENTS COLLECTIFS DONT 8 SOCIAUX

Surface de plancher

2 234 m²

Maitrise d'ouvrage

GROUPE LAUNAY

Maitrise d'oeuvre

BET Fluides : ALBDO / BET Structures : IBA

Année

2016

Lieu

CARQUEFOU (44)

Curabitur elementum ante. justo elit. id